Skip to main content

Sur WeLoveDevs.com, la majorité des annonces affichent une fourchette de salaire. Et clairement, si un développeur hésite à ouvrir deux annonces, il donnera plus d’attention à celle qui propose une fourchette de salaire.

J’ai récemment enregistré avec Thomas Vergnaud un prochain épisode pour son Podcast, Hunique qui parlera des annonces, et comprend différents conseils pour bien les rédiger. Si vous ne connaissez pas Thomas, c’est homme élégant, un développeur qui dispense, à l’aide de formation, la connaissance nécessaire aux recruteurs ITs. Il raconte son histoire sur notre blog : Un Développeur au pays des recruteur.seu.se it.

On sait que les recruteurs sont frileux à afficher les fourchettes sur les salaires parce que cela peut créer des concurrences internes, et mener à des conversations inconfortables. En réalité, le risque n’est pas si élevé, et il y a beaucoup à gagner.

Et si on se demandait, pourquoi est-ce important pour les candidats ?

Je vous propose aujourd’hui trois réponses différentes.

Parce que notre métier varie beaucoup d’une entreprise à l’autre

Développeur c’est un mot parapluie, derrière lequel se cache toute une industrie de personnes qui font du logiciel avec des jobs très nuancés, de l’ouvrier qui pose le crépi à l’architecte qui fait les plans de la tour Eiffel.
En plus d’une entreprise à l’autre, les budgets varient en fonction de la considération que l’entreprise a pour les projets informatiques. Comment souvent on ne sait pas quel argent va rapporter le projet, on a du mal à évaluer le budget pertinent.

Et puis historiquement les informaticiens faisaient principalement du support utilisateur dans les entreprises « Avez-vous essayé de redémarrer votre ordinateur ? ».

Mais maintenant on envoie des gens dans l’espace :

Space X Dragon Endeavour Dashboard is made of Javascript

Space X Dragon Endeavour Dashboard is made of Javascript

Ce sont certes, deux métiers avec des rémunérations très différentes. D’ailleurs chez Space X ils ont des tests UI au pixel près. Parce que bon, si une fois dans l’espace la div part à vau-l’eau, on ne pourra pas faire CTRL+R pour récupérer une nouvelle version.

La rémunération d’un.e salarié.e est plafonnée par la valeur apportée à l’entreprise

C’est une réalité de l’entreprise que j’ai découverte, je trouve, étonnamment tard. On ne me l’a pas expliquée sur mon premier job. Mon patron m’avait plutôt dit « Je ne joue pas la compétition des salaires », et avais justifié mon salaire plancher en me demandant pourquoi je devrais gagner plus que mon voisin.

Je l’ai entendu plus tard, en Startup « Tant qu’on embauche quelqu’un qui apporte plus de valeur que ce qu’il nous coûte, on pourra retrouver du cash ». Il fallait brûler pour mettre l’entreprise en orbite.

Et puis finalement j’ai dû apprendre à le comprendre ensuite pour devenir un bon dirigeant.

Le problème c’est quand la valeur de notre travail n’est pas forcément mesurée directement. Si je travaille dans une ESN, sur un CDS qui facture un TJM à 300€, si on prend en compte 30-40% de coûts indirects, on a vite un salaire net qui plafonne à 2300€ nets par mois sans 13e mois. La valeur est mesurée directement.

Quelle est la valeur perçue ?

Si je travaille chez Elon et que je fais un Dashboard pour une fusée, c’est déjà plus compliqué. Il faut mettre un prix sur la fusée, et qu’elle est la part de valeur du tableau de bord dans ce prix. Et donc là on arrive à une valeur perçue.

Pour faire une application mobile, par exemple pour du m-commerce, on peut le faire avec 200K€ (si y’a un CMS derrière), et on peut aussi y investir 2M€. Une application de banque de détail c’est le même sujet. On peut y investir 100K€ ou 2M€, et ensuite l’application s’appellera « Ma Banque » ou « Mes Comptes », peu importe la marque. Et bien, spoiler, ceux qui travaillent sur une application à 2M€ seront mieux payés. Parce que la valeur perçue de l’application est supérieure, vu que les comptables et les dirigeants ont estimé qu’il valait le coup d’y investir plus de budget.

Et un candidat ne peut pas savoir qu’elle est la valeur perçue des projets sur lesquels il va travailler en lisant l’annonce. Par contre s’il y a une fourchette de salaire, en un clin d’œil il a compris.

Parce que sinon, cela signifie que le salaire sera tiré vers le bas

Oui, parce que « Salaire selon profil », on sait ce que ça veut dire. Le plus souvent, cela signifie que le salaire sera débattu en fin de processus. C’est le moment où l’employeur est en position de force, il pourra user de coercition.

Et en fait dans l’absolu, ce n’est pas grave. Ce qui est dommage c’est de renvoyer cette image alors que ce n’est pas vrai. Je m’explique.

Quand la fourchette de salaire est basse

En aidant un client qui met en ligne son annonce, il me dit qu’il ne sait pas quoi mettre comme salaire. Je regarde son annonce, et au vu de ce qu’il demande (séniorité un peu exigeante, techno un peu pénurique, job en région sans TT), je lui recommande de mettre 35 à 45K. Il me dit « Ah ben non, moi je ne mettrais pas plus de 40K sur ce poste ». Du coup, je lui ai recommandé d’ouvrir le poste aux personnes qui ont une première expérience significative, et d’indiquer 32K-40K sur son annonce.

Et bien il a rencontré des candidats qui voulaient sortir de leur salaire de junior à 29K. Des candidats qui étaient content de faire du Python dans un environnement un peu agile. Et puis, l’employeur comme le développeur sont satisfaits du salaire. Le recrutement se passe sans friction. Et une fois en poste on se concentre sur le boulot.

S’il avait laissé son annonce sans salaire, il aurait peut-être rencontré des gens qui correspondent à son expérience. Probablement qu’ils se seraient disputés sur le salaire, peut-être en début de recrutement. Le candidat serait arrivé et aurait dit : « Par contre, moi je suis à 45K aujourd’hui, je ne suis pas intéressé par une conversation où mon salaire sera plus bas ensuite ». Le candidat n’est pas vénal. Mais il a un emprunt pour la maison, ses enfants sont habitués au 2008. Baisser sa rémunération ça a un impact fort sur son quotidien et celui de ses proches.

Quand la fourchette de salaire est large

À l’inverse, si la fourchette dit « 45-70K », les juniors ne vont sûrement pas candidater. Et que des rémunérations conséquentes peuvent être envisagées.

Les gens expérimentés sont en poste. Ils ne peuvent pas avoir 400 conversations de recrutement en même temps. Et ils ne veulent pas démarrer une conversation qui va leur prendre 5 ou 6 entretiens et ne pas fonctionner à la fin juste pour une question d’argent. C’est pour cela d’ailleurs que beaucoup de candidats expérimentés donnent beaucoup d’attention aux annonces. En moyenne ils donnent une à deux heures par semaine pour visiter des jobboards spécialisés avec du contenu de qualité.

Si un candidat a le choix entre deux conversations, il s’investira sur le poste où il pourra avoir une rémunération qui lui correspond.

Afficher une fourchette de salaire sur votre annonce, ça donne de facto :

  • Un processus de recrutement plus efficace (taux de conversion du screening à la proposition de poste amélioré)
  • Un recrutement plus rapide et moins énergivore pour le recruteur
  • Un meilleur taux d’acceptation des propositions de poste (moins de surprise)

Bref, postez vos annonces maintenant !

130 jobs de qualité !

Cette semaine, nous avons de belles annonces à pourvoir 👌Remote / Sénior / Junior… Il y a forcément une annonce qui vous correspond !

Voir les annonces
Damien Cavaillès

Auteur Damien Cavaillès

Plus d'articles de Damien Cavaillès

Laisser un commentaire