Cet article est écrit par Florie et Audrey, recruteuses IT chez IPPON.

Notre métier : “Recruteuse IT”

Nous sommes Florie et Audrey, recruteuses IT chez IPPON, nous avons voulu, à travers cet article, partager avec vous notre vision de notre métier et notre quotidien. 

Au début de notre aventure professionnelle, nous avions parfois du mal à trouver notre place, tant dans notre relation avec les candidats qu’au sein même de l’entreprise. Nous étions partagées entre l’envie d’apporter une nouvelle vision (dans le processus de recrutement, l’intégration collaborateurs…) et la peur de manquer de légitimité.

Parmi les freins : 

– On ne compte plus les posts LinkedIn où les candidats mettent en avant un message reçu d’un recruteur qui s’est trompé dans le prénom et/ou on comprend qu’il n’a tout simplement pas lu le profil… On assiste parfois à une forme de “recruteur bashing” sur les réseaux sociaux. – “Les recruteurs ne comprennent rien à mon métier”. Il nous est déjà arrivé qu’on nous demande “est-ce que je peux parler directement à un tech ?”. Autrement dit, l’entretien avec le recruteur, on s’en passerait bien ! On veut voir des tech ! 

Il faut dire que les premiers postes que nous avons occupés n’étaient pas très attrayants. Ils consistaient à planifier autant d’entretiens que possible à partir de « mots clés » donnés à la volée par les managers. Nous étions cantonnées au sourcing et « phoning » (je n’ose même pas parler d’entretien téléphonique…). Pour la suite, les managers prenaient le relais. D’ailleurs, la plupart d’entre-nous voyaient le poste de recruteur comme un “passage obligé” avant de pouvoir prétendre à un rôle de RH généraliste. 

A force de persévérance, de rencontres et d’expériences, nous avons compris que nous pouvions aborder notre métier autrement, apporter une réelle expertise et plus de valeur ajoutée à l’entreprise en changeant les lignes. 

Selon nous, le recruteur est (du moins doit être ! ) bien plus qu’un passe-CV ! 

En plus du gros travail de sourcing, le recruteur doit : 

Avoir une vision d’ensemble :

se tenir au courant au jour le jour de ce qu’il se passe au sein de l’entreprise (events tech, nouveaux projets, implications individuelles et collectives, évolution de la stratégie …). On ne vous cache pas que cette tâche est parfois ardue, à nous de relever nos manches pour aller chercher l’information au bon endroit et au bon moment.

Maîtriser son écosystème :

au-delà de bien connaître sa société, il faut aussi s’intéresser aux entreprises “concurrentes”, à leurs positionnements et à leurs différences. Autrement dit, comprendre pourquoi un candidat aurait tout intérêt à venir chez nous plutôt que chez nos concurrents ? Cela nous permet d’être plus percutantes lors de nos échanges avec les candidats en mettant en avant nos forces spécifiques.

– Prioriser la qualité plutôt que la quantité :

il faut en amont bien définir les besoins en termes de recrutement : poser les bonnes questions aux managers et prioriser les compétences essentielles. Notre rôle est de percevoir si le parcours, les aspirations et la personnalité du candidat correspondent au poste et plus globalement à la culture de l’entreprise. C’est du temps de gagné par la suite et surtout la garantie « qualité » du sourcing, du processus de recrutement et de l’intégration.

Comprendre la technique : un minimum vital !

N’oublions pas que la veille technologique est importante car le domaine IT est en constante évolution. Chez Ippon, nous cherchons des personnes à la pointe de la technologie donc, en tant que recruteuses, nous devons nous aussi nous tenir au courant des nouvelles tendances pour parler le même langage que nos candidats.

Aller au delà du CV :

puisque les managers nous demandent souvent le fameux “mouton à 5 pattes”, nous devons avoir une assez large connaissance des métiers de l’IT pour distinguer les compétences essentielles versus celles qui peuvent s’acquérir rapidement. Cela nous permet de détecter un futur potentiel et de présenter aux équipes des profils parfois “atypiques” mais auxquels on croit !

Continuer d’interagir avec nos candidats devenus collaborateurs :

les suivre au-delà de la signature du contrat, à travers des points formels (point d’intégration, de période d’essai…) et informels (apéro, team building…). Nous avons établit avec eux un lien fort de confiance car nous les avons convaincus de nous rejoindre puis accompagnés dans leurs premiers pas dans l’entreprise. Nous devenons par la suite leur relais RH, parfois même leur “confidente”. Tous les recruteurs n’ont pas la chance d’avoir cette relation privilégiée mais chez IPPON cette démarche est encouragée. Le fait de les voir évoluer et s’épanouir dans l’entreprise donne du sens à notre travail. A l’inverse, si l’intégration est plus compliquée, cela nous permet de réajuster notre processus de recrutement, en approfondissant les compétences clés et les éléments susceptibles d’être “bloquants”.

Travailler sur la marque employeur :

communiquer sur nos valeurs, notre expertise et notre culture d’entreprise. Notre rôle est d’inciter (et accompagner) les collaborateurs à intervenir lors d’événements ciblés (écoles, conférences, meetups…) mais également en ligne via les canaux appropriés (réseaux sociaux, forums…). Cela nous permet de gagner en visibilité mais aussi de faire éclore de nouvelles personnalités (speaker, animateur, formateur…).

Oser sortir du cadre ! :

assurer une veille recrutement/RH afin d’être force de proposition dans notre domaine mais plus globalement s’impliquer dans différents projets RH : tester de nouveaux outils et canaux de recrutement, de nouvelles pratiques de travail ; participer aux réflexions sur l’onboarding, offboarding, ou encore la fidélisation des collaborateurs. 

Le rôle de recruteur IT.

Aujourd’hui, notre rôle de Recruteur IT est vraiment unique et complet. Notre quotidien est un mélange de communication, créativité, et partage de bonnes pratiques ou d’échecs avec avec nos pairs. Au sein de l’équipe recrutement d’IPPON, nous avons adopté une démarche d’amélioration continue et de Test & Learn ; démarche qui fait partie intégrante de l’ADN de l’entreprise. 

Le Recruteur IT peut donc avoir un rôle clé à jouer dans la stratégie de l’entreprise. Pour cela, il faut bien-sûr rejoindre une société qui a compris l’importance du recrutement, partage nos valeurs, et nous laisse entreprendre. Une fois que l’on évolue dans cet environnement, on se rend compte que ce métier peut devenir riche et complexe ! 

Chacun vit ce métier à sa façon en fonction de ses appétences, de sa personnalité et de l’importance qu’on lui donne (ou qu’il arrive à prendre!). 

Notre métier prend de la hauteur, et nous sommes fières aujourd’hui de dire que nous sommes “Recruteuse IT” ! 

Audrey TOMEZACH et Florie MANSON 

Marcy Charollois

Author Marcy Charollois

More posts by Marcy Charollois

Leave a Reply