La semaine dernière, la communauté WeLoveDevs a commencé à répondre à l’Enquête de WeLoveDevs

Qu’est-ce qui rend les développeurs heureux en 2021 ?

Les enquêtes de salaire nous fascinent, pourtant elles sont souvent biaisées. On lit nous aussi avec attention celles qui sont partagées par des cabinets de recrutement. Ils utilisent comme point de données les placements qu’ils ont effectués et c’est intelligent. Par contre, leur clientèle fait appel à eux plutôt pour des postes avec un salaire plus élevé ou des recrutements plus difficile et cela biaise la réponse. Aussi, ils font la moyenne de tous leurs placements alors que chaque métropole de France a un marché différent. Et le but est le même, vous donner l’impression qu’en changeant de poste vous pourrez gagner plus. Nous on veut que vous soyez heureux !

Il y a aussi la grande enquête de StackOverflow, qui nous a donné envie de nous lancer aussi ! Mais elle est très internationale et on trouve que le résultat n’est pas forcément applicable pour un développeur dans l’aérospatiale à Toulouse ou un dev en ESN en région parisienne.

Alors on s’est demandé ce qu’on voudrait demander au 20K professionnels de l’IT qui visitent WeLoveDevs chaque mois. Pour commencer, on a repris toutes les questions qu’on a déjà posées à des développeurs. On a repris « 10 méthodes pour rendre les développeurs heureux » dans toutes ses versions. Mais surtout on a réussi à réconcilier toutes les propositions qui nous ont été faites sur Twitter et sur Discord.

Le formulaire a été finalisé en live, avec plus de 60 personnes sur notre chaîne Twitch et c’est comme ça qu’a été lancé l’Enquête WeLoveDevs !
C’est l’enquête qui pose les bonnes questions pour comprendre ce qui rend heureux les développeurs et les professionnels de l’IT, partout en France, en considérant leur métier, leur secteur, leur entreprise.

Des premiers répondants très touchants et sincères

Sur Twitter nous avons commencé à partager les premiers témoignages anonymes.

Je peux vous dire que personnellement j’ai été très affecté, très touché. Déjà parce que même moi, dans ma vie professionnelle, j’ai vécu des choses difficiles et lire ces témoignages ça me les rappelle (en particulier celui-ci sur LinkedIn).
Ensuite, parce que d’autres sont simplement violents. Le répondant qui lâche un dossier comme celui-ci froidement se libère d’un poids. Cette réalité (banale comme celle-ci) nous revient très spontanément et d’un coup, on ne peut plus la nier.

Bref, on vous partage des extraits toute la journée sur Twitter @welovedevs, et quelques passages longs chaque semaine sur Linkedin. Pensez à suivre les deux comptes !

Nous publierons dans quelques mois les résultats de l’enquête sous la forme d’un livre blanc téléchargeable sur le blog de WeLoveDevs.com 👍

Prenez le temps de répondre 👍

C’est par ici : https://w3d.to/enquete-repondre-blog

L’Enquête est ouverte à tous les professionnels de l’IT, qu’ils soient en CDI ou indépendants. Elle est spécifiquement conçue pour les Français, les Francophones du reste du monde peuvent y répondre mais la granularité des réponses ne sera pas aussi bonne (on n’aura pas votre code postal par exemple). Les Français d’Outre-Mer sont bien sûr considérés, vous pourrez indiquer précisément votre localité !

L’Enquête est en deux parties. La première est très concentrée autour du salaire et de la rémunération, avec une demi-douzaine de questions pour segmenter les données (métier, localisation etc…). La deuxième est une succession de 9 questions avec une échelle de 0 à 10 et un champ libre pour témoigner. Avec la rémunération, ces 10 questions constituent ce que l’on appelle : « le test de Damien ». Il n’est pas nécessaire de répondre à toutes les questions ! Vous pouvez choisir celles qui vous intéressent le plus 😄

À la fin du questionnaire, on vous donne votre score de satisfaction sur 100 ! Découvrez-le maintenant 👍

L'enquête WeLoveDevs

Qu’est-ce qui rend heureux
les développeurs en 2021 ?

Répondez à l'enquête
Subscribe
DiscordTwitch
Damien Cavaillès

Auteur Damien Cavaillès

Plus d'articles de Damien Cavaillès

Laisser un commentaire