Estelle Landry – « On a le chance en informatique de pouvoir rebondir rapidement et d’avoir une palette de métiers très différente ».

 

Aujourd’hui, on part à la rencontre d’Estelle Landry !

Mon échange avec elle a été aussi pétillant qu’une bulle de champagne ! Estelle a creusé son sillon si profondément dans la tech qu’elle en est une figure montante. Passionnée de réflexion produit, elle a fait de son empathie une vraie force pour comprendre le client et l’utilisateur final. 

Je vous laisse la découvrir, elle et sa personnalité solaire. En tout cas, je pense que si chaque petite fille choisit son modèle, sa super héroïne, celles qui rêvent de tech penseront forcément dans le futur, à Estelle !

Bien bonne lecture !

Marcy.

• Quels sont les métiers que tu as incarné au fil des années ?

J’ai commencé en tant que développeuse car c’était pour moi le passage obligé une fois mon diplôme d’ingénieur en poche. J’avais très rapidement envie de me rapprocher du fonctionnel plutôt que de la technique c’est alors à ce moment que j’ai basculé vers le produit et gestion de projet en tant qu’assistante maitrise d’ouvrage puis en tant que chef de projet. Trois années passées, j’ai ensuite décidé de prendre le poste de Responsable de Pôle .NET où je devais manager 21 personnes et plus de 5 à 6 projets au sein d’une ESN Montpelliéraine. J’ai alors compris que ce qui me passionnait, et ce n’était pas le management mais le produit, l’analyse des besoins utilisateurs, la co-conception. Je me suis auto formée grâce à beaucoup de livres, de veille technologique, et d’événements comme les conférences, les meetups etc. C’est alors que je suis devenue Product Owner.

• Quel est celui que tu incarnes le plus aujourd’hui ?

Je suis actuellement Product Owner chez Pix une start up d’état dans le domaine du numérique. En parallèle, je me suis affirmée en tant qu’UX Designer. J’aime bien appeler mon rôle : PO/UX 😅.

• Comment définis-tu ton parcours professionnel ?

Mon parcours professionnel est finalement comparable à un voyage. Si on reprend tous mes parcours : j’ai démarré développeuse, puis assistante MOA avant de passer par la fameuse case chef de projet chez un éditeur de logiciel. Assez vite je suis passée responsable de pôle .NET dans une ESN, et maintenant je suis passée du côté Produit. Ce voyage a été guidé par mes envies et mes passions. J’ai toujours (et je suis toujours en train) de trouver le métier de mes rêves et pour cela j’ai essayé plusieurs choses, j’ai été curieuse, j’ai beaucoup discuté autour de moi. Même si il a été difficile parfois de faire ces changements de profil, de changer de société, de domaine fonctionnel, etc. On a le chance en informatique de pouvoir rebondir rapidement et d’avoir une palette de métiers très différente.

•Crois-tu qu’être une femme a ajouté une autre valeur dans ton parcours dans la tech ?

Je ne pense pas que le fait d’être femme spécialement a ajouté de la valeur à mon profil. Cependant j’ai remarqué que (comme beaucoup de femmes, même si il n’est pas juste de stéréotyper ce trait de caractère) j’étais très emphatique dans mon métier et que c’était un réel avantage lors des entretiens utilisateurs, et des discussions auprès de mes collègues.

•Comment ça se passe pour gagner la confiance des collaborateurs/son équipe quand on est une femme ?

J’ai souvent remarqué, surtout dans mes premières expériences, que je devais montrer de quoi j’étais capable avant que mes collègues ne me fassent confiance sur un plan professionnel. Montrer que je savais manipuler des bases de données, la codebase etc. J’ai certains collègues qui m’ont même testé en me posant des questions pièges. Oui ,oui c’est arrivé. À l’époque, j’étais âgée de 22 ans; ce qui peut aussi expliquer ce genre de comportement.

• Etre speaker, c’est une façon d’assurer la transmission de ton parcours et inviter d’autres femmes/jeunes filles à creuser leurs sillons dans la tech ?

J’aurais pas dit 😅 Être speaker c’est pouvoir faire découvrir de nouvelles choses aux participants. C’est aussi l’occasion pour moi de redonner à la communauté qui m’a tant apporté. J’ai aussi vite compris que de prendre la parole dans un domaine très fortement masculin aller peut être donner envie à des jeunes filles de se lancer. C’est pour cela que je fais maintenant partie des Duchess et que j’essaie aussi d’intervenir dans des collègues et des lycées.

• Si tu devais donner un seul conseil à notre audience, lequel serait-il ?

Soyez curieux ! Creuser ce que vous aimez ! L’informatique est un domaine immense, qui bouge tout le temps donc faites de la veille, participez à des événements/conférences/meetups (en ligne ou peut être bientôt à nouveau en physique). Discuter avec vos pairs demandez leurs des conseils car c’est aussi ça le développement et l’informatique : nous sommes beaucoup à partager des bonnes pratiques, à faire de l’open source. Piochez ce que vous souhaitez et foncez dans ce qu’il vous plaît.

•Un mot de la fin ?

Je terminerai par un appel à témoin 👋 Si vous êtes un peu perdu que vous ne savez pas où vous lancer et que votre parcours a des similitudes avec le mien, n’hésitez pas à m’écrire ! Et pour finir un grand merci à Welovedevs pour me permettre d’expliquer mon parcours et de vous partager tout ça 😊
Marcy Charollois

Auteur Marcy Charollois

Plus d'articles de Marcy Charollois

Laisser un commentaire