Skip to main content

Vous recrutez ? C’est une bonne nouvelle !
Mais vous êtes passés à côté de la notion de RPO (Recruitment process outsourcing) ou vous ne comprenez pas cette nouvelle tendance ?
Pas de panique ! Je vous explique tout et tout de suite !

Qu’est-ce que le RPO ?

La définition du RPO est la suivante : c’est le fait d’externaliser l’ensemble de la fonction “Talent Acquisition”.
Encore trop flou ? Laissez-moi clarifier un peu plus !
Aujourd’hui si vous recrutez par vous-même (mise en place de la stratégie globale du recrutement, gestion opérationnelle des recrutements, gestions des prestataires…) cela vous prend du temps et ce n’est pas forcément efficient.
Maintenant imaginez transférer toutes ces tâches à une personne experte sur le métier du recrutement.

Vous vous sentez mieux ?
Félicitations, vous venez d’externaliser la fonction recrutement de votre société.

Cette pratique vous semble étrange ? Néanmoins, ne faites-vous pas de même sur certains de vos développements ou sur la fonction financière ?

Un peu d’histoire et de concret

Ce procédé n’est pas pour autant tout jeune.
En effet il est apparu dans les années 2000 en France et les cabinets de recrutement ont surfé sur cette tendance en créant l’offre RPO en parallèle de leur activité de chasse.
Mais au final que fait un RPO ?

Un prestataire RPO est d’abord là pour vous conseiller, puis pour gérer opérationnellement vos recrutements.
Cela implique (attention liste non exhaustive) :

  • La définition ou l’optimisation de la stratégie globale de recrutement 
  • L’optimisation du budget recrutement 
  • La mise en place ou l’optimisation des processus de recrutement (scoring…)
  • La mise en place ou la gestion des outils (ATS, plateforme de sourcing…) 
  • La création ou l’optimisation des fiches de postes (rédaction & publication) 
  • Le sourcing / chasse candidats 
  • La qualification des candidats 
  • La gestion du candidat dans tout son processus de recrutement (organisation des entretiens, feedback, prises de références, closing, promesse d’embauche…) 

Les avantages et quelques rappels

L’avantage premier est que vous possédez l’expertise recrutement en interne. Vous y gagnerez donc en temps et en argent. N’oubliez pas que votre prestataire peut tout à fait travailler pour vous, à temps partiel. Et si vous avez déjà un/e TAM (Talent Acquisition Manager) en interne, un RPO peut compléter votre dispositif ou vous aidez à prendre de la hauteur et du recul.

Petit rappel pour finir, le recrutement appartient aux sciences dites douces ou molles car contrairement aux sciences exactes il n’est pas hypothético-déductif. En effet les cabinets de recrutements possèdent, en général, des obligations de moyens et non de résultat parce qu’il est compliqué de prédire exactement en combien de temps il est possible de recruter. Il est néanmoins envisageable de réduire l’incertitude grâce à une bonne connaissance du marché et une bonne organisation. 

D’ailleurs, il faut alors absolument retenir l’idée que le recrutement n’est pas un sprint mais un marathon. Il ne faut donc rien lâcher surtout lorsqu’on arrive sur les derniers kilomètres…

Dans un prochain article je vous exposerai les idées reçues sur le RPO, comment bien choisir son prestataire, comment mettre en place une telle solution et enfin vous pourrez également vous imprégner d’une étude de cas client.

Si vous avez des questions, des remarques n’hésitez pas à m’écrire à [email protected] 

Lénaïg (Lily) Paillart

Talent Acquisition Manager | Tech Recruiter | RPO

Missions RPO
Lénaïg Paillart

Auteur Lénaïg Paillart

Plus d'articles de Lénaïg Paillart

Laisser un commentaire