Skip to main content

Jérémy c’est un ancien collègue !
On s’est rencontrés en 2018 quand on bossait chez les pingouins. 

Aujourd’hui, Jérémy est parti à Paris et il travaille chez Hivebrite. Jérémy et son équipe nous ont aidé à rafraichir le QCM RubyHivebrite travaille essentiellement avec React et Ruby pour son appli, mais je vais laisser Jérémy vous en parler  !

Salut Jérémy, comment tu vas? Est-ce que tu vas fêter un peu Noël malgré le contexte?

Salut Clément, salut les lecteurs! Ça va super bien et vous? Cette année est passée super vite entre les confinements et dé-confinements. J’ai  encore du mal à réaliser que c’est bientôt Noël ! Je vais rentrer voir ma famille dans le nord quelques jours, dire que mes parents voient ma tête avant le prochain confinement ! *rires*

Comment tu es arrivé chez Hivebrite et ça se passe comment depuis? 

Je suis arrivé chez Hivebrite d’une façon un peu particulière : c’est mon maître de stage de 3e année qui m’a mise en relation avec un ami d’enfance à lui, Florent. C’est notre Product Owner ici chez Hivebrite. Après quelques échanges avec l’équipe, je rejoignais Hivebrite en Novembre 2018.

Depuis, ça se passe super bien ! L’équipe a bien grossi ! On était une quinzaine quand je suis arrivé et on est maintenant 100 Hivebriters ! On a ouvert des bureaux aux USA en 2019, on a changé de bureau depuis sur Paris, on a une équipe de Designers qui s’est formée et on a dû recruter pas mal dans différents pôles. En plus on a signé des grandes universités américaines telles que Notre Dame ou Stanford.

Hivebrite Team

 

C’est quoi Hivebrite ? Vous faites quoi et où en est la boite?  

Hivebrite c’est un produit SaaS All In One pour gérer sa communauté de A à Z. Que ce soit des communautés d’entreprises, d’associations ou d’Alumnis (anciens élèves d’une école), notre panel de features permet de répondre à vos problématiques.

On ne passe pas du tout par des tiers externes : on a une gestion interne des événements, une gestion interne des jobs, des memberships, des donations.
Le projet est vraiment impressionnant. Quand on voit la codebase la première fois, ca peut faire peur. Mais ce qui est cool c’est que vu la taille du projet, chaque feature est différente et on a pas l’impression de toujours travailler sur les même fonctionnalités / les même pages. 

En gros, Hivebrite te permet de mettre en place une plateforme pour ta communauté avec un contrôle total sur les features, les couleurs, les images, etc. Tout est customisable pour que la plateforme ressemble au mieux à votre plateforme idéale.

La boite continue à progresser sur le marché américain et arrive petit à petit sur le marché asiatique. Le COVID nous a pas vraiment affecté négativement. Aussi, ça nous a même permis d’acquérir de nouveaux clients ayant besoin d’une plateforme personnelle et personnalisable dans le contexte actuel.

Est-ce que tu sais pourquoi Hivebrite a fait le choix de Ruby? 

Les premiers développeurs qui ont travaillé sur Hivebrite étaient des Ruby-istes et on n’a jamais vraiment eu envie de changer le langage backend. Par contre, on a mis en place il y a quelques années du Golang pour soulager Ruby et précisément Sidekiq sur des jobs assez importants qu’on ne pouvait pas paralléliser avec Ruby.

On dit souvent que Ruby n’est pas scalable mais on oublie souvent que de grosses boîtes utilisent Ruby : Github, Shopify, Doctolib, pour ne citer qu’eux. Alors, pas si scalable que ca ? :p 

Chez Hivebrite, vous avez une utilisation particulière de ruby? 

On utilise Ruby dans pas mal de parties de l’app : les cron tasks, les background jobs, l’API et bien sûr pour tout le back. On utilise aussi Ruby dans les tests end to end avec Capybara et Selenium. 

Je connais pas bien Ruby, c’est quoi les grosses différences avec JS ou Java pour le backend ?

Ruby est souvent lié à Ruby on Rails. On a une surcouche qui s’appelle ActiveRecord qui rend souvent le code “magique” pour les gens qui n’ont pas l’habitude du Ruby.
Tout comme JS, Ruby n’est pas typé et tout comme Python l’indentation dans les files est super importante. L’oubli d’un `end` ou une mauvaise indentation te fait péter ton code direct.
Contrairement à du JS, Ruby gère l’héritage simple. Il est possible de gérer l’héritage multiple avec des modules. Ça permet de clean pas mal le code et je pense que c’est plus simple à prendre en main pour des juniors.

On utilise Ruby On Rails comme framework. Tu passes sur du Model View Controller. D’ailleurs ça change pas mal du code JS qu’on peut voir en entreprise. J’avais utilisé ce pattern lors de mes études et ça me semblait super old school. Dans une application aussi importante que la nôtre, ça permet de rapidement se retrouver dans l’architecture et c’est un vrai plus.

C’est quoi la dernière version de Ruby? Qu’est-ce qui est sorti dernièrement ?

La dernière version de Ruby est la 2.7. La version 3 est censée sortir pour fin 2020 (soit dans les prochains jours). Elle est très attendue par les ruby-istes car Ruby 3 est 3 fois plus rapide que Ruby 2 !
Ruby 3 permet de typer son code, un gros plus pour ce genre de langages (pas pour rien que Typescript ou Flow marchent autant en JS).

C’est quoi les perspectives pour Hivebrite en 2021? 

Sur le plan tech, c’est polish nos différentes features, rendre plus stable la plateforme, et scaler les équipes.
On va continuer de recruter de nouveaux talents afin de nous aider au mieux à atteindre nos objectifs.

Et bien sûr on souhaite continuer à aider au mieux les communautés à interagir et créer des liens. 

Et toi, tu as des voeux pour Papa Noel en 2021 ?

Une année avec moins de confinement, la réouverture des bars, un Cyberpunk 2077 moins buggé, la sortie de Ruby 3. Si Papa Noël peut m’offrir au moins un des quatres “cadeaux” de ma liste, je serai content *rires*

 

Merci Jérémy !

QCM Ruby

Découvrez le test Ruby
créé par Hivebrite !

Je fais le test !
Clément Devos

Auteur Clément Devos

Plus d'articles de Clément Devos

Laisser un commentaire