Skip to main content

Un oeil bienveillant sur les collaborateurs-trices !

MesDépanneurs.fr c’est avant tout une grande famille de 47 personnes qui s’est retrouvée, du jour au lendemain, dispatchée aux 4 coins de la France !

Avant le 1er confinement, MesDépanneurs.fr était à 100% en présentiel et le télétravail était loin d’être une norme. Comme toutes les entreprises françaises, dès le mois de mars, la plateforme a dû s’adapter et revoir entièrement son organisation. Le service client, artisans, l’IT, le marketing ou encore la communication… il a fallu anticiper et équiper chaque salarié pour continuer à répondre au mieux aux besoins de dépannage d’urgence des français.

Une routine instaurée par les managers pour garder les équipes soudées 

Dès l’annonce du 1er confinement, le plus important pour nous a été de garder un œil bienveillant sur l’ensemble des salariés. D’ailleurs, il fallait bien évidement veiller à ce que l’activité continue correctement. De plus, il était également important que les collaborateurs MesDépanneurs.fr gardent le moral dans des conditions parfois inadaptées au télétravail : espace inapproprié, enfants à surveiller, devoirs à gérer…

Chaque manager a mis en place des points quasi-quotidiens pour vérifier le moral de chacun et éviter l’isolement :

  • visio pour motiver les équipes 👩🏼‍💻;
  • communication interne accrue pour garder le contact et faire une pause dans les journées de travail 🏈;
  • enquêtes anonymes pour chacun puisse s’exprimer 📣.

Même si cela semble antinomique aujourd’hui, toutes ces actions ont permis de nous rapprocher, d’en savoir plus sur les goûts musicaux, les habitudes sportives ou culinaires… de chacun ! De plus, ces rituels sont toujours d’actualité pour sonder l’état d’esprit des salariés. Aussi, cela permet de s’assurer que tout le monde supporte au mieux la situation.


Rendez-Vous chez Bogdan, notre CTO/CIO.

Bogdan, racontes-nous cette vie en télétravail !

– Comment as-tu et comment vis-tu encore ce confinement et ce travail à distance « forcé » ?

« Au début, le télétravail était plutôt agréable, tranquille, pas d’interruptions intempestives ou très peu. Mais au fur et à mesure que le temps passe cette situation devient un peu difficile, surtout au niveau du manque d’interactions humaines, de la vie sociale. Et oui, même si l’image qu’on a des informaticiens solitaires n’est pas totalement fausse, il y a des exceptions, et j’en fait partie ! 🙂 »

– As-tu mis en place une routine pour garder le rythme « travail » que nous avions au bureau ?

« Oui effectivement, j’ai mis en place un routine « confinement » !

Je remplace le trajet Maison – Bureau avec 50 minutes de course à pied et le trajet Bureau – Maison avec de la marche. Cette habitude est doublement bénéfique :  

1 – le plus évident : faire du sport 

2 – je garde la « routine trajet » qui permettra un déconfinement et un retour au travail plus en douceur ! »

– Qu’est-ce qui te manque le plus ou au contraire te plait le plus dans le fait d’être en télétravail ?

Il y a du pour et du contre dans ce télétravail forcé. 

D’un côté, il y a ce manque d’interaction humaine réelle qui malheureusement ne peut pas être compensée. Et de l’autre, le télétravail apport le confort d’être à la maison et de pouvoir, à certains moments, couper et se concentrer plus amplement sur son travail sans être dérangé. »

Bilan :

Finalement, pour ce deuxième confinement, les choses sont plus fluides et au final, chacun s’est adapté. Pour vous le prouver, nous sommes allés voir du côté de chez Bogdan Soos pour avoir son avis sur le sujet, et cela se confirme !

MesDépanneurs.fr

Équipe, stack, locaux…
Découvrez pourquoi les développeurs
aiment MesDépanneurs.fr sur leur page entreprise.

Découvrir la page de MesDépanneurs.fr

Technologies

Marcy Charollois

Auteur Marcy Charollois

Plus d'articles de Marcy Charollois

Laisser un commentaire