Bonjour à tous-toutes ! Je suis Mikael Bes, cofondateur et CEO de la startup DooH it. Mon quotidien de dirigeant de startup est composé de missions très diverses nécessitant de la polyvalence et de l’expertise. Cela passe notamment par la mise en place de nos stratégies, la gestion commerciale d’un portefeuille de comptes stratégiques ou encore des tâches administratives. Il n’y a pas une journée qui se ressemble, et c’est bien cela que j’adore dans mon job. Je m’appuie beaucoup sur mes équipes, quitte à mettre trop la pression, mais j’estime que c’est le meilleur moyen pour eux d’apprendre, et de contribuer à part entière à la réussite de l’entreprise. 

Préserver le lien avec nos équipes👬

Nous avons plusieurs temps d’équipe organisés au gré de la semaine et quelques réunions regroupant l’entreprise. Tout commence le lundi matin par une réunion avec toutes les équipes pour parler des tâches effectuées par département la semaine passée. Nous parlons aussi de celles à venir sur la semaine en cours. C’est l’occasion d’échanger tous ensemble et de souder l’équipe DooH it pour que tout le monde soit prêt au grand huit qu’est l’aventure startup. Puis, chaque jour chaque pôle fait un point le matin et le soir. On analyse l’évolution des tâches liées aux projets en cours et on prend des mesures palliatives en cas de « roadblock”.

Nous privilégions le “small talk” pour les points journaliers qui n’excèdent pas 5 à 10 minutes. Tous les jeudis nous avons un point direction de pôle sur un projet en cours afin de passer en revue son avancement. On définit de nouveaux objectifs et on sollicite l’intelligence collective sur des points de brainstormings.


Au-delà de la communication centrée autour du travail, nous avons toujours laissé place à la parole. Cela fait partie de notre culture d’entreprise. Chaque collaborateur a le champ libre pour prendre des initiatives, évoquer un changement dans sa vie. Il/elle peut même proposer des événements pour l’équipe, dans la mesure où nous sommes confinés. Les soccarros ne sont plus possibles mais qui sait, certains partagent peut être un amour pour football manager et s’ y retrouvent.

 

Comment fluidifier les échanges entre nous ?🔥

Le système d’échange mis en place chez DooH it a cet avantage de nous permettre d’échanger en équipe sans tomber dans la réunionite. C’est indispensable au vu de la vitesse à laquelle l’entreprise se développe. 

D’ailleurs nous avons opté en com interne pour l’outil Slack. Il nous permet au quotidien de fluidifier nos échanges grâce à la mise en place de divers canaux de discussions. Que ce soit pour travailler entre pôle (tech, marketing&com…) ou entre acteurs de certains projets. Cela nous permet de fluidifier nos échanges. Nous prenons à cœur dans le canal “général” de valoriser les succès et accomplissements de nos collaborateurs : nouvelle campagne bouclée, naissance…

Comment mener à bien des projets d’entreprise sans y être ?👩‍🔧


La confiance est un facteur clé du succès dans ces conditions. Nous sommes une majorité à avoir opté pour le télétravail dans le contexte actuel.

Cependant, nous avons laissé la possibilité aux collaborateurs qui le souhaitaient de se rendre aux bureaux.  Que ce soit pour utiliser de l’outillage (et oui, il y a une partie manuelle dans notre activité) ou du matériel au bureau. Ou parce que chez soi les conditions ne sont pas réunies, l’entreprise s’adapte aux équipes, pas le contraire.


Nous travaillons beaucoup sur des plateformes d’outils collaboratifs : slack, workast, google drive, wipster. C’est je pense essentiel de miser sur ce genre d’outils pour optimiser le travail d’équipe et gérer au mieux nos projets.

 

Nos prises de position pour le confinement👌

Côté équipe : faire attention et se protéger, tout en restant actif pour mener à bien nos projets les plus stratégiques

Côté business : affûter notre proposition de valeur à nos clients et rester agile

 

Nos engagements vis-à-vis de nos salariés✌️

Chez DooH it, on construit un super projet en équipe pour transformer l’écosystème adtech. Des anciens en CDI aux stagiaires, chacun a l’opportunité de laisser une trace et de contribuer à la réussite de notre projet commun. 

Nos équipiers ont également l’opportunité d’être partie prenante de l’entreprise avec des BSPCE. Elles leur permettent de devenir actionnaires de l’entreprise à des conditions d’entrées privilégiées. 

 

Face à l’annonce du confinement🤝

Certaines habitudes étaient déjà restées ancrées face au premier confinement. Et puis, nous nous étions préparés mentalement à la possibilité d’un second confinement.

De façon générale, chaque collaborateur a l’opportunité de prendre un jour par semaine en télétravail. Tous ont pris l’habitude de ce rythme. Nous étions sereins quant à notre capacité à travailler et mener à bien nos projets durant un nouveau confinement. La décision a été prise à l’annonce de l’élocution présidentielle. À l’écoute du mot confinement, notre équipe a su d’emblée que nous passerons en 100% télétravail.  

D’un point de vue de l’activité économique, étant donné que nous sommes sur un marché de DOOH, nous avions anticipé une baisse de trafic sur nos produits donc certaines équipes ont dû passer en temps partiel. 

Cependant, nous avons eu une vraie et bonne surprise en constatant qu’avec ce “nouveau modèle” de confinement basé sur le maintien de l’activité économique du pays, que les VTC sont toujours autant utilisés.

Nous avons renforcé l’utilisation de nos outils de collaboration. jit.si pour les réunions ou encore Google drive pour la collaboration sur des fichiers. On a aussi laissé la possibilité aux collaborateurs de récupérer le matériel mis à disposition dans les bureaux pour augmenter leur confort au travail.

 


Je vous propose de rencontrer le dev de notre équipe, Rayan, pour voir comment est vécu le travail de son côté !👨🏻‍💻

Salut Rayan, peux-tu nous expliquer comment tu t’es adapté à ton nouvel espace de travail ?

J’ai repris les habitudes que j’avais lors du premier confinement. Étant donné que  je faisais déjà 2 jours de télétravail par semaine, cela n’a pas beaucoup changé mon environnement. Ma conjointe qui vit avec moi, est elle aussi en télétravail. Et le fait que nous ayons plusieurs pièces dans l’appartement nous permet de bien structurer notre journée.

Quelle organisation as-tu ?

Après mon réveil, je petit-déjeune rapidement devant mon ordinateur où je passe en revue les différents dashboards du Digicab pour vérifier que tout est fonctionnel. Ensuite je reprends ma “to-do list” sur notre outil Workast et je continue mes tâches de la veille.

Qu’est-ce qui te rend heureux en cette période ?

Plusieurs choses, déjà le fait d’habiter avec ma conjointe me permet de ne pas être seul en cette période. Le fait d’aimer ce que je fais rend également le travail moins pénible et me permet de garder ma motivation au top.

Je suis aussi en contact permanent avec mes collègues. Soit de part nos points quotidiens, soit par la messagerie que nous utilisons. Cela me permet d’être quasiment dans l’ambiance chaleureuse et amicale du bureau. 

 

Nos acquisitions lors de cette période de confinement🌟

DooH it, c’est avant tout une équipe qui adore ce qu’elle fait et qui partage un objectif commun : transformer l’écosystème de la publicité. 

Maintenir notre dynamique n’est pas toujours simple en télétravail mais j’estime que nous nous en sortons plutôt bien et le témoignage de Rayan me conforte dans cette idée. 

Cela est aussi un atout car nous pouvons dans cette nouvelle façon de travailler gagner en agilité.

DooH it

La régie publicitaire qui repense l’attention et l’interaction utilisateur grâce au service et à la data

Linkedin
Marcy Charollois

Auteur Marcy Charollois

Plus d'articles de Marcy Charollois

Laisser un commentaire