Michèle Konan-Ferrand recrute sur WeLoveDevs pour Koji. J’avais envie de lui poser des questions, déjà parce que c’est une personne très sympathique et je savais que ça serait un bon moment. Ensuite parce que Koji m’intrigue ! J’ai l’impression que c’est une équipe qui dépoussière le monde de la prestation IT dans la bonne humeur. Ils affichent sur leur site web “Rejoignez une entreprise où l’équipe est aussi heureuse que les clients !”. Leurs textes sont rédigés en écriture inclusive. On sent une volonté sincère d’inclusion, j’imagine un collectif de personnes très tournées vers l’autre. Et Koji vient de proposer à Rafael, un de nos candidats brésiliens de travailler avec eux. J’ai envie d’en savoir plus pour découvrir l’envers du décor !

Q : Bonjour Michèle ! Merci de prendre du temps avec moi.
Est-ce que tu veux un thé ou un café ?

Bonjour ! Ravie de pouvoir répondre à tes questions.
Je suis plus thé, merci, j’ai déjà assez d’énergie à revendre 🙂

Q : Alors dis-moi, est-ce que tout ce que j’imagine sur Koji est vrai ? Qu’est-ce qui t’a donné envie de les rejoindre ?

Oui, totalement ! J’étais freelance avant, parce que je ne trouvais pas d’entreprise où je me sentais à l’aise. Je les ai d’abord rejoints pour une mission et j’ai été agréablement surprise par l’esprit d’équipe qui s’en dégageait. J’ai donc décidé de rester !

Chez Koji on n’est pas simplement des collègues qui travaillent ensemble, il y a un vrai esprit d’équipe et une recherche d’inclusion. Les associé-es essaient de toujours améliorer et optimiser les conditions de travail des collaborateur-trices. L’accent est mis sur l’outillage, les process, les échanges professionnels tout autant que ceux informels, la collaboration, le bien-être mais aussi la distinction forte entre le temps de travail et le temps off – surtout depuis que nous sommes passés en full-remote du fait de la pandémie.

Q : Super ! Comment s’est passé ton expérience sur WeLoveDevs.com ? Quel était votre besoin quand vous avez créé le compte / démarré l’abonnement ?

L’expérience utilisateur de WeLoveDevs.com est vraiment super et fluide. La présentation des “Talents” est originale et ne se base pas uniquement sur les compétences techniques, ce qui est primordial pour nous ! Petit bémol sur l’inclusivité des titres de poste des comptes utilisateurs; mais ça a très vite été corrigé 😉 

Koji avait un besoin urgent de recruter pour staffer de nouveaux projets, mais aussi de décharger des collaborateur-trices afin de leur permettre d’être plus à l’aise et de monter en compétences. Chez Koji, la période d’essai est réelle : les associé-es se sont fixé-es un objectif de 30 à 40% de départs. Le postulat est le suivant : être plus ouvert sur les critères de recrutement (formation, moins de hard skills, plus de soft skills et de capacité à apprendre) mais être plus intransigeant sur l’intégration dans l’équipe. Recruter avec des cabinets traditionnels n’est pas pertinent car il faut recruter vite et à un coût faible. Cette approche, qui fait presque penser aux piscines de 42 ou d’EPITECH, permet à Koji de ne pas avoir d’aussi grandes difficultés à recruter des profils techs que les autres entreprises de services – jusqu’à présent en tout cas.

Q : Qu’est-ce que tu as pensé des candidats que tu as pu y rencontrer ?

Grâce à vos entretiens et descriptions des profils, la sélection est fine. Vos pré-qualifications sont utiles et on lit religieusement la sélection du lundi. Les candidatures spontanées sont souvent intéressantes. Les entretiens avec les candidats WLD étaient agréables car les candidats sont motivés et réactifs. Nous n’avons pas eu de profils qui n’étaient pas vraiment intéressés sur WLD – contrairement à d’autres plateformes.

Q : Comment s’est passée la prise de contact avec Rafael ?

Ce fut une candidature spontanée ! Il nous a écrit avec un super message, où il nous a présenté sa situation, ses motivations et on a adoré. On a rapidement pris contact avec lui et désorganisé un peu notre process de recrutement pour nous adapter à son profil (séniorité, types d’expériences précédentes et l’anglais comme langue d’échange). L’arrivée de Rafael nous a frappés très fort : on a dû passer toute l’entreprise English-first (daily, weekly mais aussi outils, processus). Tous les process ont été traduits et adaptés en 2 semaines: une marche énorme pour une entreprise de 15 personnes. On est super fier-es et c’est une case de cocher qui nous permet de recruter des devs de toutes les nationalités dès maintenant. En recrutant Rafael, on fait monter le niveau d’Anglais de l’équipe et on s’offre un avantage compétitif fort pour une PME.

Q : Qu’est-ce qu’il va se passer d’excitant en 2021 chez Koji ?

Koji va consolider ses positions sur des contrats dans l’industrie de la food. En parallèle, l’arrivée de Sophia-Julie au poste de Directrice Commerciale associée va changer la donne et élargir les horizons. On a envie d’accélérer sur les développements d’outils sur-mesure pour les entreprises parce que c’est ce sur quoi on est les meilleurs ! Comprendre le métier d’un-e client-e et faciliter la vie de son équipe sont vraiment au cœur de nos priorités. On souhaite également se concentrer sur le DevOps, où l’on a une traction naturelle sur ces sujets et une connaissance solide d’AWS.

Donc, comme on dit : “il n’y a plus qu’à !”.

Merci d’avoir répondu à mes questions ! 

 

Cela me fait vraiment plaisir de lire des témoignages clients comme celui-ci. La vision de la période d’essai chez Koji est vraiment innovante en termes de pratique RHs. Et je pense que cela leur permettra de recruter de manière plus inclusive. Et c’est non seulement difficile, mais un enjeu de premier plan aujourd’hui.

On a vraiment de la chance d’avoir des clients comme Michèle et Kojis et qui rencontrent des candidats sur WeLoveDevs. Je suis content que l’on ai créé une bonne place pour eux.

J’espère que ce témoignage vous aura apporté bonne humeur et optimisme pour tout le reste de la journée !

Damien Cavaillès

Auteur Damien Cavaillès

Plus d'articles de Damien Cavaillès

Laisser un commentaire