Être Développeur Expatrié en France : « Le plus difficile quand on s’installe à Paris, c’est de trouver un appart ».

William Calderipe est arrivé à Paris le 11 avril, en plein milieu de la pandémie du Covid-19, pour rejoindre la startup Coinhouse en tant que Software Engineer. De nationalité brésilienne, il vivait jusqu’ici en Australie. Pour faciliter son installation à Paris, le CEO de Coinhouse l’a mis en relation avec Settlesweet. Guillaume Seiler, le CEO de Settlesweet, a interviewé William pour qu’il raconte son expérience d’installation en France au cours de cette période très particulière.

Pourquoi as-tu choisi de venir t’installer en France ?

Premièrement, j’avais envie de rejoindre ma compagne qui habitait déjà en France. En parallèle de ça, j’avais envie d’un changement dans ma carrière. En Australie, je travaillais dans une grosse entreprise, Atlassian, et je voulais rejoindre une startup pour voir quel y était le rythme et le déroulement du travail. Et enfin, cela m’intéressait beaucoup de pouvoir apprendre une nouvelle langue et particulièrement le français.

Es-tu satisfait de ta nouvelle vie en France jusqu’ici ?

Je suis super heureux ! C’est très enthousiasmant de voir les choses commencer à revenir à la normale après le confinement. De pouvoir sortir à nouveau et découvrir la ville et le pays. Surtout dans notre quartier de Pigalle qui est normalement un quartier très animé. Ca va être intéressant de voir dans les prochains mois comment la ville se réinvente et surmonte les circonstances de la pandémie.

La ville de Paris est très belle. C’est très agréable de pouvoir s’y promener. Et la gastronomie est excellente !

Quelles ont été les conditions de ton arrivée à Paris ?

J’ai obtenu mon visa un vendredi et le lundi suivant, la France annonçait la fermeture des ambassades et l’interruption de la délivrance des visas. Après 26 heures de vol, j’ai atterri le 11 avril à CDG en plein milieu de la pandémie. Je n’étais pas du tout à l’aise de passer la frontière avec mon passeport Brésilien et en étant à peine capable de parler français. Mais tout s’est bien passé 😃

Tu peux nous raconter les démarches que tu as du faire pour venir en France ?

Entre le moment où j’ai décidé de venir m’installer à Paris et mon arrivée, il s’est passé beaucoup de temps, environ 7 mois.

D’abord il fallait que je trouve un job, ce qui m’a pris 4 mois. En tant que Software Engineer on est évidemment très privilégiés car ce n’est pas un problème de trouver un travail. Mais les processus de sélection sont très long. Si on multiplie ça par le nombre d’entreprises auxquelles on postule, ca prend beaucoup de temps.

Ensuite, il m’a fallu 3 mois pour obtenir le visa. C’est un processus très lent et bureaucratique mais relativement clair. Il faut faire quelques recherches à droite à gauche car l’information est parsemée mais on trouve tout ce qu’il faut savoir. Par contre, les formulaires sont assez déconcertants car tout est en français et les demandes sont un peu confuses.

Quelles sont les principales difficultés que tu as rencontrées ?

Le plus dur a été de trouver un logement très rapidement lors de mon arrivée à Paris. Au début nous étions dans l’appartement de ma compagne qui est vraiment tout petit. On voulait donc déménager au plus vite.

Ce qui est très différent entre la France et l’Australie dans la recherche de logement c’est qu’en France il y a énormément de sites pour trouver des annonces. En Australie c’est plus facile car il n’y en a que 2. Aussi en France, il y a beaucoup de particuliers qui louent eux-mêmes leur logement alors qu’en Australie les propriétaires préfèrent confier leurs biens à des agents immobiliers. Ca rend les choses beaucoup plus complexes car les process ne sont pas du tout standardisés. En Australie aussi, il y a un site (1form.com) sur lequel on peut déposer son dossier une seule fois et ensuite on peut le partager très facilement avec tous les agents immobiliers.

En quoi tu dirais que Settlesweet t’a particulièrement aidé pour trouver ton logement ?

La chose qui a la plus de valeur dans le service de Settlesweet c’est le fait de communiquer avec les agents et les propriétaires pour organiser toutes les visites et soumettre toutes les candidatures. Car c’est impossible de faire ça et de travailler en parallèle. En plus pour moi, ca aurait été très difficile car je parle mal français. Le fait que Settlesweet s’occupe de tout ça, je trouve que ça vaut vraiment de l’or !

Pendant ma recherche de logement, mon workflow était le suivant. Je me levais vers 7h – 7h30, je me faisais un café et je commençais à regarder les annonces que Settlesweet avait sélectionnées pour moi. Et le temps de finir mon café, j’avais une liste d’appartements que j’aimais et que je voulais visiter. Ensuite ma Home Matcher, Sunita, prenait le relais et moi je pouvais partir faire mon vrai métier sereinement. C’était un process très bien huilé.

Au final on a trouvé un super appart qui nous plait énormément et dans le quartier qu’on préfère !

Settlesweet est un service gratuit qui facilite la recherche de logement des développeurs en mobilité géographique, qu’il s’agisse d’expatriés ou de français qui déménagent dans l’hexagone. Le développeur transmet ses attentes et envies à un Home Matcher qui se charge de lui trouver le logement idéal. C’est rapide et ça ne demande aucun effort. Si vous vous apprêtez à déménager pour un nouveau job, n’hésitez pas à aller faire un tour sur leur site.

Guillaume Selier

Author Guillaume Selier

More posts by Guillaume Selier

Leave a Reply