Skip to main content

En tant que start-up, vous aurez à un moment donné, besoin de recruter et si possible sans vous tromper. Vous devrez alors indéniablement aller vite pour faire en sorte que votre business continue de fonctionner normalement. Le challenge est donc de taille ! Mais bonne nouvelle : un prestataire RPO pourra vous aider à affronter cette étape et à l’appréhender plus sereinement

En effet, ce dernier aura la capacité de gérer tout votre pôle talent acquisition. Et vous, pendant ce temps vous vous concentrez sur votre entreprise. 

Néanmoins, comment choisir son prestataire en RPO ? Comment être certain qu’il puisse s’intégrer à votre culture d’entreprise? Comment savoir s’il peut comprendre rapidement votre secteur et ses contraintes ? Combien cela coûte ? 

Pour répondre à toutes ces questions voici 3 points à analyser lors de votre choix de prestataire : 

1. L’expertise métier

Suivant votre secteur d’activité, et votre coeur de métier il se peut que vous ayez besoin d’individus possédant un ensemble de compétences spécifiques ou propres à votre secteur. Un RPO expérimenté saura coupler son expertise avec votre entreprise. Il pourra appréhender votre secteur avec facilité et comprendre rapidement quels sont les candidats potentiels que vous recherchez. Cela va s’en dire, qu’en tout premier lieu,  il doit posséder un bagage en recrutement solide ainsi que la connaissance des canaux de recherche associés à chaque profil. Est-ce la publication d’annonces, les Cvthèques, l’approche directe ? 

Suivant la spécificité et/ou la rareté du candidat souhaité, posez vous la question suivante : doit-il consentir à l’effort seul ou non ? Dans ce dernier cas, connaît-il les solutions du marché ? Les a-t-il déjà utilisés ? 

Sur les postes où il y a beaucoup de candidatures entrantes :  un bon RPO sera en mesure de trier rapidement les candidatures. Mais aussi de répondre négativement à toutes les candidatures qui ne sont pas retenues. Idéalement, ce dernier sera en capacité de justifier ses choix pour garder votre marque employeur impeccable.

Astuce : ne pas hésiter à créer un scoring pour évaluer votre prestataire en RPO et surtout à lui poser des questions pour évaluer son périmètre de compréhension de votre structure et du marché.

2. L’adéquation avec la culture de votre start-up 

La culture au centre des recrutements

Votre start-up, on ne va pas se mentir, c’est votre bébé !  Vous l’avez choyé et vous continuer de le faire. Vous l’avez faite grandir en lui insufflant vos valeurs, vos ambitions et vos envies. Votre culture d’entreprise, vous avez eu l’opportunité de la construire de zéro et vous ne souhaitez absolument pas faire de compromis sur cet aspect.

De plus, cette dernière est un atout indéniable qui contribue à fédérer vos équipes et déterminera, dans le futur, les personnes les plus susceptibles de travailler avec vous.
Vous souhaitez donc inclure dans votre entreprise un prestataire en RPO capable d’aller au delà des compétences professionnelles (hard skills) d’un candidat pour en savoir plus sur lui, ses envies et ses aspirations. Cela vous permettra de trouver le bon “culture fit” et de mieux réussir vos recrutements.

Les questions a poser à un prestataire

Votre prestataire doit donc être capable de rechercher les personnalités et les compétences que vous souhaitez tout en excluant un maximum de biais cognitifs et en sachant ajuster les critères de sélection afin de maintenir un haut niveau de qualité de vos recrutements. Il doit être un caméléon, capable de s’adapter à n’importe quel environnement. Pour en avoir le coeur net,  posez lui alors les questions suivantes :

  • Qu’as tu compris de notre entreprise ? 
  • Peux tu me “pitcher” l’entreprise comme tu le ferais à un candidat ? 
  • Que comprends tu de nos valeurs ? 
  • Comment pourrais tu les communiquer à un candidat ? 

Attention, sur un premier rendez-vous, cet exercice est compliqué car votre prestataire ne vous connaît qu’à travers vos mots et vos publications sur internet. Ne cherchez pas la justesse du discours mais la capacité d’adaptation : 

  • Retient-il les informations que vous lui donnez ? 
  • Pose t-il des questions ? 
  • Prend t-il des notes ? 

Cela peut vous sembler basique cependant si le match est bon entre votre prestataire et vous, vous constaterez que le niveau des candidats rencontrés sera plus élevé, que vos closing candidats seront meilleurs et qu’à terme votre turn over sera plus bas. 

3. Le coût de la prestation 

Les sciences douces

Étant une start-up, votre budget recrutement est toujours sous contrôle !

En effet, inimaginable pour vous de dépenser une fortune pour chaque candidat que vous recrutez. Vous avez besoin d’une solution stable, vous permettant de gérer à la fois votre structure et les recrutements, sans pour autant être aspirer par le pôle “talent acquisition” qui peut vous prendre du temps donc de l’argent.
Un point d’attention néanmoins, le recrutement n’est pas une science exacte !  La théorie des chiffres peut être rassurante mais n’est pas forcément vraie. 

Par exemple, si vous avez recruté dans le passé un Data Engineer et que pour arriver à ce recrutement il aura fallu : 

  •  350 messages d’approche directe
  • 15 call de préqualifications pour 5 candidats short listés 
  • 4 entretiens par candidat pour recruter votre nouveau collaborateur. 

Sachez que si vous ouvrez à nouveau ce poste et que votre recrutement est une cooptation vous passerez littéralement d’un effort de 8 semaines à 3 semaines pour ce même recrutement. 

J’ai volontairement grossi les traits de cet exemple pour vous faire comprendre que le recrutement appartient aux sciences douces et par conséquent n’est pas certain. Une fois que vous avez cela en tête, retenez bien que : 

  • le recrutement s’apprend à travers les expériences et plus ces dernières sont variées plus il est “facile” pour un recruteur de recruter vite et bien.
  • Le recrutement est un jeu collectif entre vous, le prestataire et les candidats. 

Le prix

Quant au coût de la prestation RPO, deux modèles principaux existent : 

  • Taux Journalier Moyen fixe 
  •  Taux Journalier Moyen fixe + prime 

Pour un prestataire en RPO spécialisé sur les profils techniques, il faut compter entre 450 et 650€ en TJM fixe suivant sa séniorité et ses expériences. Pour les non spécialistes, comptez entre 350 à 550 €. Les primes font normalement baisser le coût TJM, elles sont versées en général à chaque recrutement effectué par le prestataire (vous pouvez spécifier si c’est sur tous les canaux de recrutements ou non) et elles peuvent être comprises entre 1500 à 6000€ / recrutement. Le modèle dépend de vous et de votre prestataire.

En conclusion, pour choisir votre prestataire RPO assurez vous qu’/que : 

  • il vous apporte son expertise 
  • il connaisse votre secteur et ses enjeux 
  • il puisse être un caméléon au sein de votre entreprise 
  • la prestation soit dans votre budget

Lénaïg (Lily) Paillart

Talent Acquisition Manager | Tech Recruiter | RPO

Missions RPO
Lénaïg Paillart

Auteur Lénaïg Paillart

Plus d'articles de Lénaïg Paillart

Laisser un commentaire