Comment une annonce peut intéresser 500 candidats, en ce moment ?

C’est la question que je me suis posé hier matin, en rédigeant la newsletter. Je m’étonne parce que beaucoup d’annonces n’en font que 50, alors que d’habitude la moyenne oscille entre 100 et 150. Et il y en a quelques-unes qui ont plus de 500 vues.
Alors, j’ai pris le temps de voir, ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. Et je vous restitue ce que j’ai appris en lisant le travail des recruteurs sur WeLoveDevs.com.

La période est difficile, et une annonce de bonne qualité prend la part du lion.

Les « vues » que nous vous indiquons sur vos annonces sont des candidats qui ont ouvert l’annonce et vu son contenu. Beaucoup de concurrents vous indiquent le nombre d’impressions, le nombre de personnes à qui l’annonce a été présentée. Ce n’est pas le cas ici.

Il est important aussi que je vous indique deux autres métriques. La première, c’est que même si ces annonces font 5 fois plus de vues, elle ne font pas beaucoup plus de candidatures. Notre audience n’a pas les mêmes préoccupations en ce moment. Et même si les candidats qualifiés s’intéressent aux entreprises, ils ne sont pas forcément prêts à démarrer une conversation à cause de l’incertitude actuelle. Mais ne vous inquiétez pas, une personne qui a pris le temps d’étudier votre annonce pendant plusieurs minutes a développé une forte considération pour votre entreprise. Elle reviendra, peut-être même directement sur votre site carrière, en tout cas elle vous répondra lors d’une approche directe à venir.

Ce qui m’amène à la deuxième métrique :

1/ Une annonce qui a du succès fait 2min30 de lecture en moyenne.

C’est curieux parce que c’est la recommandation pour les fiches produits en e-commerce. Ce moment marketing est capital, c’est le moment où l’utilisateur décide d’acheter ou non. Vous voyez, ce moment où vous êtes devant le rayon, vous achetez quelque chose que vous n’avez pas l’habitude d’acheter. Par exemple, la semaine dernière j’achetais pour la première fois du dentifrice solide dans ce magasin. Il m’a fallu plusieurs minutes, j’ai cherché les références sur internet etc.. Il faut 3 minutes pour être sûr de soi et passer à l’action.

Alors ne noyez pas le candidat dans les détails. On cherche entre 400 et 800 mots pour une bonne annonce, mais que des éléments à haute valeur ajoutée. Faites attention à la lisibilité : hiérarchisez le contenu. C’est important que le lecteur puisse sauter une section entière qui ne l’intéresse pas. Évitez les phrases de plus de 10 mots pour simplifier la lecture. Il faut que l’utilisateur ne décroche pas sur une longueur. Les listes à puces c’est super pour le lecteur. Imaginez qu’un candidat qui va convertir a pu lire, descendre, remonter, revenir au milieu. Il lit votre annonce en Z, s’il l’a scrollée de haut en bas 3 fois, il va cliquer sur le bouton Postuler !

2/ Rafraichissez la date de publication

En ce moment sur WeLoveDevs.com, il y a deux types d’annonces : celles qui ont été publiées la semaine dernière, et celles qui ont été publiées avant le début de confinement. Clairement les candidats préfèrent les plus fraîches. Une annonce qui a plus de 15 jours, a déjà beaucoup moins de visites que les autres. En général, 90% des visites sont faites dans la première semaine de la publication.

 

Sur WeLoveDevs.com, vous avez acheté un ou plusieurs emplacements d’annonces. Vous pouvez changer, ou re-publier l’annonce dans l’emplacement autant de fois que vous le désirez. Retrouvez vos emplacements ici. Si vous êtes sur une formule entreprise vous avez même accès aux annonces poussées par multi-posting.
Une annonce qui a été publiée il y a plus d’un mois n’inspire plus confiance. Un candidat sérieux ne peut pas croire qu’un besoin exprimé avant le confinement soit encore d’actualité. Alors, rafraîchissez, re-publiez, toutes les semaines au moins, deux fois par semaine si possible.

 

3/ Parlez du COVID19 ou du confinement

Il est vrai que c’est le conseil le plus clivant. Tout le monde en parle, c’est pénible. Oui, mais ne pas en parler c’est bizarre aussi. Alors qu’est-ce qu’on fait ?
Je pense que vous devriez en parler, au moins de manière paraphrasée. Je m’explique !

Pourquoi ?

Si vous n’en parlez pas, on en revient au point précédent, on a l’impression que vous n’êtes pas dans le même monde que le lecteur. On a l’impression que l’annonce date d’avant l’évènement, le candidat qualifié pense que le besoin est déjà obsolète. Il traque le copier-coller, il perd confiance.

Le seul candidat qui ne sera pas découragé est le candidat spam. Celui qui copie-colle et pousse son CV sur toutes les annonces de votre site carrière. Il n’est jamais découragé par une annonce de mauvaise qualité. Même si nous faisons beaucoup de choses pour le décourager. Saviez-vous que si vous indiquez un nombre d’années d’expérience minimum, une modale avec un Gif de Yoda vient lui indiquer qu’il est trop junior pour ce poste. C’est une des nombreuses fonctionnalités mises en place pour réduire le nombre de candidatures non-pertinentes.

Comment ?

N’écrivez pas un paragraphe spécialement sur le sujet. Modifiez-en un pour inclure le sujet du paragraphe dans le contexte actuel.
Si vous avez un paragraphe, qui parle de vos bureaux, vous pouvez ajouter un élément :

« Même si dans le contexte actuel nous sommes tous en télétravail, nous avons de supers locaux au Village sur Euratech. »

Comprendre l’angoisse du candidat qualifié ?

Par exemple, Tris Revill dans cette annonce pour Doctolib a adapté son introduction pour rassurer le candidat :

« Dû au confinement, nous sommes tous en télétravail, mais nous continuons d’innover pour les médecins et praticiens, de développer de nouveaux produits et fonctionnalités, pour mieux soigner les patients.

Nous continuons de recruter et avons adapté notre processus de recrutement. Tous nos entretiens, ainsi que l’onboarding, se déroulent désormais en full remote. »

Pourquoi les candidats veulent des salaires sur les annonces ? Parce qu’ils ont peur qu’à la fin d’un processus long et fastidieux, cela ne fonctionne pas pour des raisons de salaires.
Et bien s’ils ne candidatent pas en temps de confinement c’est parce qu’ils ont la même anxiété. Comment avez-vous adapté votre processus de recrutement pour le télétravail ? Est-ce que vous allez donner un go-to-hire ?
Ce n’est pas nécessaire de pouvoir donner un go-to-hire en remote, mais c’est important d’être clair sur le sujet. Par exemple :
« On recrute toujours, mais on prend le temps, comme d’habitude, et donc on attendra de pouvoir se rencontrer, en toute sécurité. »

 

Bref, à l’action !

Je sais que c’est dur dans nos journées pleines d’imprévus et de travail non-planifié. Du coup, beaucoup de recruteurs prennent une annonce qui marchait bien et la copient-collent dans l’éditeur de WeLoveDevs. Elle a bien marché l’an dernier sur un autre support, on verra bien si elle marchera bien sur W3D. Sauf que, ce qui marchait hier ne marche plus forcément aujourd’hui. Et ce qui marche sur Linkedin ne marche pas forcément sur WeLoveDevs.com.

Je vous recommande d’avoir au moins 45 minutes devant vous

Une bonne annonce prendra 3 minutes de temps à 500 candidats, soit 1500 minutes d’attention. Cela vaut bien 45 minutes de la vôtre !
Coupez les notifications, les calls resteront en absence, on rappellera après. Mon secret magique pour être productif ? Si je veux qu’une chose soit faite aujourd’hui, je la fait en premier. Idéalement avant le premier call, qui va toujours m’apporter une dose de travail imprévu.

C’est bien de reprendre une annonce qui marchait déjà

C’est bien de reprendre une annonce qui marchait déjà, et de prendre le temps de l’adapter. Enlevez ce qui n’est pas nécessaire, raccourcissez une phrase ou deux. Utilisez la fonction « Coller en adaptant le style » et prenez le temps de mettre en forme le contenu dans notre Wysiwyg.
Sur un support spécialisé, tous les jobs de devs java/javascript se ressemblent, il faut réfléchir aux différenciants. Si au contraire elle n’est pas assez longue, je vous recommande la bible écrite par Aurélien Boutaudou : Comment écrire une offre d’emploi, le guide ultime. Il n’est pas nécessaire de suivre toutes les instructions, mais chaque lecture vous apportera un « Aha! » moment, une idée de paragraphe pertinent. Et en plus l’article est très porté sur le candidat et sa psychologie, ce qui m’amène à mon 3e point.

Allumez votre empathie ?

On ne l’a pas tout le temps d’activée. Je sais que quand je fais des entretiens, je l’inhibe fortement pour rester sur ma structure, prendre des décisions rationnelles. Pourtant quand je rédige je l’active. Qui est mon persona ? Quel est son style de vie, ses préoccupations du moment, le truc qui va le déclencher. L’empathie vous permettra de trouver le bon ton, le détail qui transformera le curieux en un candidat qui veut vous parler rapidement.
Il est bon de varier. Par exemple, la dernière fois, on avait mis en ligne une annonce « Architecte Java » parce que le Persona était un ingénieur confirmé. Et si maintenant cette nouvelle annonce ciblait les personnes qui envisagent cette carrière ? Utilisons alors le titre « Devenir Architecte Java ».

Contactez Damien

Fondateur

Je prends 15 minutes pour échanger avec vous par téléphone, gratuitement.

Je contacte Damien !

Aller plus loin avec WeLoveDevs

Une question ? Prenez rendez-vous gratuitement avec un Expert de l’équipe WeLoveDevs.
Vous avez raté la présentation des candidats en webinar hier ? Le replay est disponible à la demande ici.

Damien Cavaillès

Author Damien Cavaillès

More posts by Damien Cavaillès

Leave a Reply